The Canadian Art Database
 

   
Tanya Tagaq Gillis

image


Voix: Tanya Tagaq Gillis
Platines tourne-disques/DJ: Michel Deveau
Réalisateur: Andy Maize

Segment de 'Blind Spot'
Tagaq (with Michel Deveau)
siku limited edition
Copyright 2003, Tagaq/Deveau

Contacte:
Andy Maize, A & R, MapleMusic Recordings
Toronto, Ontario (416) 961-4332.



Tagaq et Selina, chants de gorge traditionnels

   
   
 
   



Tagaq, chansons contemporaines (avec Michel Deveau)

   
   
   


Tanya Tagaq Gillis et Michel Deveau


La collaboration de Tanya Tagaq Gillis et de Michael Deveau permet d'intégrer subtilement la musique traditionnelle du Nord canadien dans un cadre de musique urbaine pour en tirer des sonorités originales et envoûtantes.

Gillis voit le jour dans la lointaine localité inuite de Cambridge Bay (2 500 âmes). En venant dans le sud au cours des années 1990 pour étudier les arts visuels au Nova Scotia College of Art and Design, elle se croit destinée à une carrière d'artiste et de professeure d'art. Installée à Halifax, Gillis se trouve exposée à tout un monde de musique nouvelle, incluant la musique électronique, la musique de danse et la musique techno. Comme elle s'ennuie des sons de l'Arctique, elle se met à étudier le chant guttural traditionnel inuit, une composition a capella de vocalises improvisées, chantée habituellement en harmonie par deux femmes et qui imite les sons de la nature, comme le fracas de l'éclatement des glaces. Gillis en vient rapidement à se produire en solo à divers festivals et dans divers clubs au Canada et en Europe. En 2001, elle se joint à la tournée de Bjork, la phénomène islandaise, s'attirant sa part méritée de revues flatteuses.

Michel Deveau, l'autre élément de ce duo inusité, tâte d'abord le métier de disc-jockey pour s'amuser, mais il se trouve propulsé sur la scène professionnelle par la vague techno. En 1996, il joue sa musique pour la clientèle du Velvet Olive de Halifax et sa carrière prend son envol lorsqu'on l'engage pour des prestations dans une série de concerts à Halifax et à Montréal, incluant des spectacles de Fred Everything, Krista et Glenn Underground. Se tournant vers la production de musique électronique, Deveau compte parmi ses premiers projets un remixage pour le groupe Mir.

En rencontrant Michel Deveau, Gillis commence à improviser sur ses rythmes et elle ajoute sa voix à un mélange dynamique d'enregistrements alliant avec bonheur le primitif au sensuel. Son premier album "Tagaq" est sorti en octobre 2002.

[Notes avec la permission du programme SonicWeave du Conseil des Arts du Canada]



Retour à la page d'acceuil des artistes inuits